Plan de ferme environnemental
    L’historique

Le concept d’un plan de ferme environnemental (PFE) a été introduit en Atlantique par Prince Edward Island Soil and Crop Improvement Association en 1992 lors d’un projet pilote qui consistait à tester le manuel du PFE de l’Ontario. Ce projet pilote s’est déroulé jusqu’en 1993, date à laquelle il a été décidé que le concept devrait être implanté dans les provinces atlantique. En 1993, l’Atlantic Farmers Council (AFC), un groupe représentant la plupart des Fédérations agricoles dans les provinces atlantique, a décidé de mettre sur pied un comité de coordination et un comité chargé du manuel pour développer une version atlantique du PFE à partir de celui de l’Ontario.

Le Centre de conservation des sols et de l'eau de l’Est du Canada (CCSEEC) s’est porté volontaire pour coordonner le développement technique du manuel et pour préparer le document « Notre plan vert » qui illustre quelques préoccupations environnementales au Canada Atlantique. Ce document a été publié en 1995. Le manuel du PFE s’est développé par consensus entre le CCSEEC, le AFC Workbook Committee et l’Ontario Farm Envrionmental Coalition. Le manuel a été révisé par des professionnels et des agriculteurs avant sa publication en octobre 1995. Peu de temps après la publication initiale, une deuxième édition du manuel a été publiée pour répondre aux suggestions additionnelles des correcteurs. En 2000, à la demande de l’Île-du-Prince-Édouard, le CCSEEC a préparé une troisième édition pour y inclure une section sur la gestion des haies brise-vent.

Au cours des années, les agriculteurs du Nouveau-Brunswick ont reconnu l’importance du Plan de ferme environnemental comme un processus proactif et volontaire, dirigé par les agriculteurs, pour évaluer les risques environnementaux et pour développer un plan d'action individuel. La planification environnementale à la ferme est également utilisée comme une composante intégrale dans les objectifs du Cadre stratégique pour l’agriculture (CSA) et pour confirmer le rôle que joue le Canada en tant que leader mondial pour une agriculture respectueuse de l’environnement. De vastes consultations provinciales et territoriales menées auprès des leaders et des intervenants de l’industrie agroalimentaire ont favorisé une approche nationale en planification environnementale pour répondre aux quatorze (14) préoccupations prioritaires identifiées dans le CSA.


Le nouveau manuel du plan de ferme environnemental

Le CCSEEC a été embauché, selon une entente contractuelle, pour coordonner la publication de la nouvelle version du PFE en Atlantique afin de répondre aux préoccupations environnementales identifiées dans le CSA. Chacune des principales sections du manuel a été individuellement révisée par une équipe technique de consultation composée d’agriculteurs, d’agronomes, d’ingénieurs, de coordonnateurs de clubs-conseil en agroenvironnement, d’agents de livraison du PFE et des représentants d’organisations environnementales provenant du Nouveau-Brunswick, de l'Île-du-Prince-Édouard et de Terre-Neuve-et-Labrador.

Depuis 2005, le nouveau manuel du PFE est disponible pour tous les agriculteurs du Nouvea-Brunswick, de l’île-du-Prince-Édouard et de Terre-Neuve & Labrador. Ce manuel regroupe plus d'information qui aide les agriculteurs à mieux comprendre la relation entre leurs opérations agricoles et l'environnement. Ce manuel est restructuré dans un nouveau format et plus facile à utiliser. Des sections additionnelles furent ajoutées pour refléter les défis environnementaux actuels. Bien que le manuel ait changé, le processus de la planification environnementale demeure le même; il est toujours volontaire et proactif. Il reflète aussi les préoccupations environnementales prioritaires des agriculteurs sur une base individuelle.


La version informatisée du plan de ferme environnemental

La première demande faite au CCSEEC, afin de développer une version informatisée du PFE, est survenue lors de l’atelier de deux jours sur le PFE, qui s’est déroulé à Charlottetown, Î.-P-É., en novembre 2002. Cet atelier regroupait des participants des provinces de l’ Î.-P-É., du N.-B., de T.-N.-L., incluant des représentants des gouvernements fédéral et provincial, les coordonnateurs du PFE et des producteurs proactifs. Le besoin de développer une version informatisée du PFE a aussi ressorti lors des ateliers de révision du PFE de l’Atlantique avec les équipes de révision technique (hiver 2003), pendant la phase d’essai de la version papier (été 2004) et lors de communications individuelles avec les producteurs.

Le CCSEEC reconnaît le besoin de l’industrie d’avoir une version informatisée du PFE et que les besoins varient entre les utilisateurs potentiels. Les principaux utilisateurs sont les producteurs agricoles qui veulent avoir accès à un outil amélioré de planification qui est facile d’utilisation et qui permet de mettre à jour leur plan d’action de façon continu. Les coordonnateurs de PFE ont exprimé le besoin d’avoir une version informatisée afin de faciliter les ateliers avec les producteurs. Les coordonnateurs des Clubs-conseil en agroenvironnement utilisent aussi la version électronique pour les aider à mettre à jour les plans d’action des producteurs et indiquer les actions qui ont été complétées. Puisque la version informatisée offre davantage de matériels de sensibilisation, cela aident les deux groupes de coordonnateurs à répondre aux questions soulevées par les producteurs lors des ateliers sur le PFE ou lors des visites à la ferme. Des photos illustrant les bonnes pratiques de gestion (BPG) et d’autres montrant des situations à haut risque sont également incluses.

Le développement de la version informatisée a été financé par l’Agence de promotion économique du Canada atlantique et Agriculture et Agroalimentaire Canada via le Cadre stratégique pour l’agriculture avec la participation des provinces de Î.-P-É., du N.-B. et de T.-N.-L. Après avoir reçu une entente contractuelle des deux agences et obtenu un Accord de licence d’utilisateur d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, le CCSEEC a lancé un appel d’offre pour le développement du logiciel. Une entente contractuelle a été accordée à JBL Soft Inc., une firme de développement de logiciels située à Edmundston, N.-B.

La version informatisée du PFE est disponible aux producteurs agricoles du N.-B., Î.-P-É. et T.-N.-L sans frais via leur agent de livraison du PFE respectif. Les coordonnateurs du PFE et des Clubs-conseil de chacune des provinces participantes sont les personnes qui assistent directement les producteurs. Ces derniers fournissent de la formation et de l’assistance auprès des producteurs lors de l’installation du logiciel et du téléchargement des photos de leurs sites de ferme et de leurs champs. Le CCSEEC fournit un support technique et de la formation aux coordonnateurs. Il est essentiel qu’ils soient adéquatement formés.

Le CCSEEC prévoit que la version informatisée du PFE favorisera la participation des producteurs pour les programmes provinciaux du PFE et de l’implantation des BPG.



   
    Imprimer        English   

Événements

Nouveauté
 


© CCSE-SWCC 2004-2015. All rights reserved, Tous droits réservés.